Michel Bret

De Histoire 3D Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Bret.jpg

Peintre, mathématicien, créateur des multiples films de synthèse 3D, professeur et cofondateur de la formation Arts et Technologies de l’Image (ATI) à l’Université Paris 8, il est l’une des figures incontournable de l’art numérique en France. Michel BRET développe son propre logiciel langagière d'images de synthèse -"Anyflo", qui a servi par la suite de la base du développement au CIMA des premiers logiciels dérivés pour la création architecturale : IKO, IKOgraph, IKO-light et OPENDesign.

Biographie

Né en 1941 à Lyon

Etudes

  • 1966 CAPES de Mathématiques, Université de Lyon
  • 1966-1973 Coopération culturelle au Maroc, Vénézuela, Vietnam
  • 1981 Doctorat de 3ème cycle, Arts Plastiques, Université de PARIS VIII. "Animation colorée sur mini-ordinateur"
  • 1984 Doctorat d'Etat, Université de PARIS VIII. "L'image numérique animée. Contribution à la conception de logiciels d'animation graphique sur ordinateur"

Enseignements

  • 1966-1973 : Coopération Culturelle (MAROC, VENEZUELA, SUD-VIETNAM)
  • 1976-1985 : Professeur à l'Ecole Supérieure des Arts Appliqués DUPERRE.
  • 1976 rejoint le Groupe Art et Informatique de Vincennes
  • à partir de 1978 : Chargé de cours au Département d'informatique de l'Université de PARIS VIII.
  • à partir de 1982 : Chargé de cours au Département d'Arts Plastiques de l'Université de PARIS VIII.
  • à partir de 1984
    • Maître assistant à l'Université de Paris 8, département informatique et département Arts Plastiques (ATI)
    • Chef de recherche du projet "Image" au CIMA
  • Professeur à ATI jusqu'en 2002.

Recherches (avant 1983)

  • Recherche sur l'animation par ordinateur: Thèse de 3ème cycle: "Animation colorée sur mini-ordinateur".
  • Recherche sur l'écriture animée (en collaboration avec Roger LAUFER).
  • Recherche sur des logiciels graphiques pour artistes (avec le CIMA).

Logiciels

  • 1981-83 développement du loqiciel 2D 1/2 «Anicol» ~
  • 1983-84 développement du logiciel 3D «Patch»
  • 1985-90 développement d'«Anyflo» (Paris 8) et de «IKO-light» (CIMA)

Portage et industrialisation de ces logiciels sur plusieurs systèmes.

  • à partir de 1995 introduit des techniques de la vie artificielle (réseaux neuronaux et algorithmes génétiques) dans la création artistique, en particulier pour l’interactivité.

Filmographie

  • 1981 Synthèse digitale 1 : durée 15 minutes « J'avais écrit un programme interactif (en assembleur et tournant sur un micro ordinateur 8 bits) destiné à générer des images en temps réel au cours de concerts durant lesquels des musiciens produisaient de la musique de synthèse également en temps réel (Groupe « Art et Informatique de Vincennes » années 1977-1981). Une interface via une tablette de saisie graphique permettait de moduler manuellement des images mobiles tout en écoutant une musique.
Le processeur graphique était Colorix (mis au point par Louis Audoire à l'Université PARIS 8 à Vincennes en 1976). »
  • 1981 Synthèse digitale 2 : durée 20 minutes
  • 1982 Métamorphoses : durée 12 minutes "Courtes séquences mettant en scène des décors en « pseudo 3D » (perspective simulée) se métamorphosant. J'ai écrit le programme en assembleur MACRO11, il tourne sur un PDP11 connecté au processeur graphique COLORIX."
  • 1982 Stade : durée 10 minutes 1982 (en collaboration avec Michèle DELL PRANE)
  • 1982 Essais 82 : durée 10 minutes. "Courtes séquences d'animations 2D et pseudo 3D (programme assembleur MACRO11 tournant sur PDP11)."
  • 1982 Deux mots (1ère version) : durée 6 minutes (en collaboration avec Roger LAUFER) ;
  • 1982 Films de démonstrations scientifiques en temps réel (pour l'INRIA)
  • 1983 9600 bauds : durée 6 minutes (avec Hervé Huitric et Monique Nahas) ;
  • 1983 Deux mots (2ème version) : durée 6 minutes (en collaboration avec Roger LAUFER) ;
  • 1983 Pseudo 3 D : durée 10 ou 15 minutes. "Animations 2D de scènes en simulation 3D par des algorithmes semblables à ceux utilisés implicitement par les dessinateurs traditionnels."
  • 1984 3D - 84 6 mn; "Film présenté à IMAGINA 85 (4e prix Réalisme 3D - corps humain. Premiers essais d'animations réalistes (programme écrit en FORTRAN, tournant sur un VAX connecté à un Raster-Technology)."
  • 1985 La petite danseuse, 2mn 50s, Une petite danseuse de synthèse, d'abord très sage, se met à faire des figures typiquement numériques...
  • 1986 Anyflo 10 mn. "Premières animations de personnages en 3D (programme écrit en langage C tournant sur un ordinateur SM90 connecté à COLORIX)."
  • 1988 La plume, (avec Edmond Couchot et Marie-Hélène Tramus), dispositif interactif présenté à PIXIM. Sur l'écran d'une SGI Iris 4D, une petite plume d'oiseau réagit au souffle du spectateur et dessine dans l'espace des trajectoires infiniment variées.
  • 1988 Automappe 5 mn. Univers numériques imaginaires réalisés à partir du principe « d'automapping » (consistant à mapper récursivement une séquence animée sur elle-même). Programme ANYFLO écrit en langage C et tournant sur Silicon Graphics.
Prix de la Critique : IMAGINA 89 (Monte-Carlo).
3ème prix de la Fiction : IMAGINA 89 (Monte-Carlo).
1er prix catégorie Art : Images du Futur 89 (Montréal).
Grand Prix de l'oeuvre Créative : PARISGRAPH (Paris 1989).
  • 1990 Saute 3 mn. Animations dynamiques mettant en scène des danseurs de synthèse. (Videobrodcast 1990-04p26)
  • 1990 Tacauto 2mn 30s. Animations orientées objet avec des acteurs de synthèse munis de comportements et interagissant avec leur environnement.
1er prix catégorie Art : Computer Animation'91 (Genève 91).
2ème prix catégorie Art : IMAGINA 91 (Monte Carlo).

Distinctions

Voir aussi

IS BRET.jpg

Michel BRET sur Wikipedia

Publication : "IMAGES DE SYNTHÈSE, méthodes et algorithmes pour la réalisation d'images numériques", édition DUNOD informatique, BO-PRE, mai 1988

Les films de Michel Bret sur le site d'archives vidéo de l'Université Paris 8

Et une interview de Michel Bret réalisée par Patrice Besnard en 2008 sur les réseaux neuronaux.

Michel Bret . Le Surréaliste des écrans . Auteur : Jean Segura. Parution : Libération mercredi 27 février 1991, page 22 : post Imagina 1991 (pdf)