Anyflo : Différence entre versions

De Histoire 3D Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Ligne 3 : Ligne 3 :
 
Il a été développé par [[Michel Bret]] à partir de 1985.
 
Il a été développé par [[Michel Bret]] à partir de 1985.
  
Ce logiciel comprenait déjà les débuts des fonctionnalités comme motifs et treillis 3D, fractales et particules - outils perfectionnés de plus en plus pour les besoins de la création spatiale au cours des expérimentations sur des projets d'architecture au [[CIMA]]. Même si la nécessité de la présence de telles fonctionnalités au stade de création spatiale n'est pas évidente pour le non-architecte, elles s’avèrent absolument irremplaçables pour exprimer le flou conceptuel et suggérer les idées au lieu de représenter le projet qui n'existe pas encore.
+
En 1986 ce logiciel comprenait déjà les fonctionnalités comme motifs et treillis 3D, fractales et particules - outils perfectionnés de plus en plus pour les besoins de la création spatiale au cours des expérimentations sur des projets d'architecture au [[CIMA]] où se développe une série des logiciels dérivés pour la création architecturale : IKO, IKOgraph, IKOlight et OPENDesign. Même si la nécessité de la présence de telles fonctionnalités au stade de création spatiale n'est pas évidente pour le non-architecte, elles s’avèrent absolument irremplaçables pour exprimer le flou conceptuel et suggérer les idées au lieu de représenter le projet qui n'existe pas encore.
  
L'approche langagière du logiciel, voulu par Michel BRET, à ouvert aux architectes les potentialités inattendu pour découvrir et explorer des espaces et des formes inédites. Mais la nécessité d'apprendre un langage a fermé les portes à leurs esprits, non régulièrement dotées des aptitudes langagières. Cela explique, en partie, le fait que les logiciels élaborés au CIMA (IKO, IKOgraph...), tout en étant les précurseurs des logiciels actuels, n'existent plus actuellement.
+
L'approche langagière du logiciel, voulu par Michel BRET, à ouvert aux architectes les potentialités inattendu pour découvrir et explorer des espaces et des formes inédites. Mais la nécessité d'apprendre un langage a fermé les portes à leurs esprits, non régulièrement dotées des aptitudes langagières. Cela explique, en partie, le fait que les logiciels élaborés au CIMA, tout en étant les précurseurs des logiciels actuels, n'existent plus actuellement.
  
 
Les principes de ce logiciel sont exposé dans son livre "[Images de synthèse]"http://catalogue.cmi.univ-mrs.fr/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=6037, DUNOD informatique, 1988. (Traduction anglaise Image Synthesis, Kluwer Academic Publishers, 1992).
 
Les principes de ce logiciel sont exposé dans son livre "[Images de synthèse]"http://catalogue.cmi.univ-mrs.fr/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=6037, DUNOD informatique, 1988. (Traduction anglaise Image Synthesis, Kluwer Academic Publishers, 1992).

Version du 1 janvier 2012 à 15:07

Anyflo a été un des premiers logiciels français de synthèse d'images.

Il a été développé par Michel Bret à partir de 1985.

En 1986 ce logiciel comprenait déjà les fonctionnalités comme motifs et treillis 3D, fractales et particules - outils perfectionnés de plus en plus pour les besoins de la création spatiale au cours des expérimentations sur des projets d'architecture au CIMA où se développe une série des logiciels dérivés pour la création architecturale : IKO, IKOgraph, IKOlight et OPENDesign. Même si la nécessité de la présence de telles fonctionnalités au stade de création spatiale n'est pas évidente pour le non-architecte, elles s’avèrent absolument irremplaçables pour exprimer le flou conceptuel et suggérer les idées au lieu de représenter le projet qui n'existe pas encore.

L'approche langagière du logiciel, voulu par Michel BRET, à ouvert aux architectes les potentialités inattendu pour découvrir et explorer des espaces et des formes inédites. Mais la nécessité d'apprendre un langage a fermé les portes à leurs esprits, non régulièrement dotées des aptitudes langagières. Cela explique, en partie, le fait que les logiciels élaborés au CIMA, tout en étant les précurseurs des logiciels actuels, n'existent plus actuellement.

Les principes de ce logiciel sont exposé dans son livre "[Images de synthèse]"http://catalogue.cmi.univ-mrs.fr/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=6037, DUNOD informatique, 1988. (Traduction anglaise Image Synthesis, Kluwer Academic Publishers, 1992).