Christian Guillon : Différence entre versions

De Histoire 3D Wiki
Aller à : navigation, rechercher
(Biographie)
(Biographie)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
== Biographie ==
 
== Biographie ==
 
   
 
   
Diplômé de l'école Louis Lumière, Christian Guillon est d'abord directeur de la photographie, puis se spécialise dans les années 80 en effets spéciaux, trucages mécaniques et optiques. Début 90, il rejoint la société d'images de synthèses Ex Machina, comme responsable des effets spéciaux. Il est chargé, dès 1992, du département trucages numériques de cette même société ; certainement  après l'expérience du film Les mille et une nuits de Philippe de Broca, en 1990, premier film français avec trucages numériques.  
+
Diplômé de l'école Louis Lumière, Christian Guillon est d'abord directeur de la photographie, puis se spécialise dans les années 80 en effets spéciaux, trucages mécaniques et optiques. Début 90, il rejoint la société d'images de synthèses [[Ex Machina]], comme responsable des effets spéciaux. Il est chargé, dès 1992, du département trucages numériques de cette même société ; certainement  après l'expérience du film [[Les mille et une nuits]] de Philippe de Broca, en 1990, premier film français avec trucages numériques.  
  
 
Il développe en 1998 sa propre compagnie, l’Étude et la Supervision des Trucages (L'E.S.T.), puis la société ADN, agence de doublures numériques, en 2010. Il enseigne les effets visuels et spéciaux à l'école nationale supérieure Louis Lumière.
 
Il développe en 1998 sa propre compagnie, l’Étude et la Supervision des Trucages (L'E.S.T.), puis la société ADN, agence de doublures numériques, en 2010. Il enseigne les effets visuels et spéciaux à l'école nationale supérieure Louis Lumière.

Version du 5 mars 2012 à 18:55

Biographie

Diplômé de l'école Louis Lumière, Christian Guillon est d'abord directeur de la photographie, puis se spécialise dans les années 80 en effets spéciaux, trucages mécaniques et optiques. Début 90, il rejoint la société d'images de synthèses Ex Machina, comme responsable des effets spéciaux. Il est chargé, dès 1992, du département trucages numériques de cette même société ; certainement après l'expérience du film Les mille et une nuits de Philippe de Broca, en 1990, premier film français avec trucages numériques.

Il développe en 1998 sa propre compagnie, l’Étude et la Supervision des Trucages (L'E.S.T.), puis la société ADN, agence de doublures numériques, en 2010. Il enseigne les effets visuels et spéciaux à l'école nationale supérieure Louis Lumière.

Réalisations (ou) filmographie

Galerie

Voir aussi