Humanonon : Différence entre versions

De Histoire 3D Wiki
Aller à : navigation, rechercher
(Galerie)
(Voir aussi)
 
(39 révisions intermédiaires par 2 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
Ce film a été réalisé à une définition extraordinaire pour l'époque de 7510 x 5460 et transféré sur pellicule grâce à un système développé par Benson.
+
Ce film de 3mn 40 a été réalisé à une définition - extraordinaire pour l'époque - de 7510 x 5460 et transféré sur pellicule grâce à un système développé par Benson.
  
Il se dispute avec [[Maison vole]] le titre de premier film français en images de synthèse. C'est en tous cas en France le premier film transféré sur pellicule, le premier personnage animé et le premier film sélectionné à [[SIGGRAPH]].
+
Il se dispute avec [[Maison vole]] le titre de premier film français en images de synthèse.  
  
Son copyright est de [[1982]] (générique du film), il a été projeté à la SACEM à Neuilly le 24 mars [[1983]] (source agenda Pierre Hénon)
+
C'est en tous cas en France le premier film en haute définition, le premier personnage animé et le premier film sélectionné à [[SIGGRAPH]].
 +
 
 +
Son copyright est de [[1982]] (générique du film), il a été projeté à Imagina le 2 février 1983 et à la SACEM à Neuilly le 24 mars [[1983]]
  
 
== Description ==
 
== Description ==
 
Après une sorte de big-bang, un personnage se construit à partir d'éléments épars sur le sol puis se met à marcher et fait surgir une ville.
 
Après une sorte de big-bang, un personnage se construit à partir d'éléments épars sur le sol puis se met à marcher et fait surgir une ville.
 +
 +
:''Humanonon est un androïde aux formes géométriques, au nez aussi long que celui de Pinocchio et qui subit à peu près le même sort que la marionnette. Comme Pinocchio, Humanonon s'est animé, mais sur un écran comme Walt Disney n'en a jamais vu, puisqu'il s'agit d'un écran terminal d'ordinateur. Grâce à [[Michel François]] qui a composé entièrement les images de son film sur ordinateur.''
 +
::::<small>(résumé de "le-court.com", base de données de Sauve qui Peut le Court Métrage et de l'Agence du court métrage)</small>
  
 
== Fiche technique ==
 
== Fiche technique ==
Réalisateur: Michel François
+
Réalisateur: [[Michel François]]
  
 
Composition en image par ordinateur: Dominique François
 
Composition en image par ordinateur: Dominique François
Ligne 18 : Ligne 23 :
  
 
Le générique mentionne: "''Recherche réalisée grâce au concours du Ministère de la Culture sous le contrôle de la Commission Supérieure Technique du Cinéma Français''"
 
Le générique mentionne: "''Recherche réalisée grâce au concours du Ministère de la Culture sous le contrôle de la Commission Supérieure Technique du Cinéma Français''"
ainsi que les sociétés GFID division ingénierie, une société du groupe français d'informatique; ITF, Images Transfert France; Benson
+
ainsi que les sociétés  
 +
:GFID division ingénierie, une société du groupe français d'informatique ;  
 +
:[[ITF]], Images Transfert France ;  
 +
:Benson.
  
 
=== Logiciel ===
 
=== Logiciel ===
Logiciel Phoebus: Phac Le Tuan, Pierre-Louis Dahan
+
Logiciel [[Phoebus]]: [[Phac Le Tuan]], [[Pierre-Louis Dahan]]
  
 
Développement du logiciel graphique: Benoit Comte
 
Développement du logiciel graphique: Benoit Comte
Ligne 28 : Ligne 36 :
  
 
Images ordinateur additives: Jean-Luc Charrier
 
Images ordinateur additives: Jean-Luc Charrier
 +
 
=== Matériel ===
 
=== Matériel ===
 
Vax 11/750, terminal Tektronix, enregistreur Benson COM
 
Vax 11/750, terminal Tektronix, enregistreur Benson COM
  
 +
== Galerie ==
 +
<center>
 +
{| style='background:transparent'
 +
| [[Image:Humanonon02.jpg|thumb|upright=1.5|]]
 +
| [[Image:Humanonon04.jpg|thumb|upright=1.5|]]
 +
| [[Image:Humanonon05.jpg|thumb|upright=1.5|]]
 +
|-
 +
| [[Image:Humanonon07.jpg|thumb|upright=1.5|]]
 +
| [[Image:Humanonon08.jpg|thumb|upright=1.5|]]
 +
| [[Image:Humanonon09.jpg|thumb|upright=1.5|]]
 +
|-
 +
| [[Image:Humanonon10.jpg|thumb|upright=1.5|]]
 +
| [[Image:Humanonon11.jpg|thumb|upright=1.5|]]
 +
| [[Image:Humanonon-01-1K.jpg|thumb|upright=1.5|]]
 +
|}
 +
{| style='background:transparent'
 +
| [[Image:Humanonon-14.jpg|thumb|upright=1.5|]]
 +
| [[Image:Humanonon13.jpg|thumb|upright=1.5|]]
 +
|}
 +
</center>
  
 +
== Distinctions ==
 +
* Festival de Cannes [[1983]], [https://www.festival-cannes.com/fr/films/humanonon Sélection "Un certain regard"]
 +
* Festival d'Annecy [[1983]]
 +
* [[SIGGRAPH]] [[1983]] Film and video show
 +
* Sélectionné au Festival de Télévision de Monte Carlo 1984
 +
* Festival international de Clermont-Ferrand [[1984]], hors compétition.
 +
* Prix d'excellence au 13ème concours international de l'UNIATEC (Union Internationale des Associations Techniques Cinématographiques) 1984.
 +
* présenté à Imagina 1983, au SATIS 1983
  
 +
== Voir aussi ==
 +
* [http://hist3d.ensad.fr/seminaire/s8-logiciel-phoebus-humanonon-et-les-pionniers-de-la-haute-resolution-3d/ Lors du séminaire "Le futur a un passé" du 3 mai 2012, Pierre-Louis Dahan et Phac Le Tuan présentent leur travail pour élaborer le logiciel Phoebus puis réaliser Humanonon]
  
== Galerie ==
+
* [https://vimeo.com/44574577#t=1h11m55s Accès direct au film Humanonon dans la conférence ci-dessus] (copie issue de la cassette [[SIGGRAPH]] 1983)
[[Image:Humanonon01.jpg|300px|]]
 
[[Image:Humanonon02.jpg|300px|]]
 
[[Image:Humanonon03.jpg|300px|]]
 
[[Image:Humanonon04.jpg|300px|]]
 
[[Image:Humanonon05.jpg|300px|]]
 
[[Image:Humanonon06.jpg|300px|]]
 
[[Image:Humanonon07.jpg|300px|]]
 
[[Image:Humanonon08.jpg|300px|]]
 
[[Image:Humanonon09.jpg|300px|]]
 
[[Image:Humanonon10.jpg|300px|]]
 
[[Image:Humanonon11.jpg|300px|]]
 
[[Image:Humanonon12.jpg|300px|]]
 
[[Image:Humanonon13.jpg|300px|]]
 
[[Image:Humanonon14.jpg|300px|]]
 
  
== Distinctions ==
+
* Micro-Systèmes n°32 p96
[[SIGGRAPH]] [[1983]] Film and video show
 
  
 
+
[[Category:Film]]
== Voir aussi ==
 
[http://youtube.com/watch?v=x8tNljWYsww Humanonon sur Youtube]
 

Version actuelle datée du 4 mai 2021 à 15:37

Ce film de 3mn 40 a été réalisé à une définition - extraordinaire pour l'époque - de 7510 x 5460 et transféré sur pellicule grâce à un système développé par Benson.

Il se dispute avec Maison vole le titre de premier film français en images de synthèse.

C'est en tous cas en France le premier film en haute définition, le premier personnage animé et le premier film sélectionné à SIGGRAPH.

Son copyright est de 1982 (générique du film), il a été projeté à Imagina le 2 février 1983 et à la SACEM à Neuilly le 24 mars 1983

Description

Après une sorte de big-bang, un personnage se construit à partir d'éléments épars sur le sol puis se met à marcher et fait surgir une ville.

Humanonon est un androïde aux formes géométriques, au nez aussi long que celui de Pinocchio et qui subit à peu près le même sort que la marionnette. Comme Pinocchio, Humanonon s'est animé, mais sur un écran comme Walt Disney n'en a jamais vu, puisqu'il s'agit d'un écran terminal d'ordinateur. Grâce à Michel François qui a composé entièrement les images de son film sur ordinateur.
(résumé de "le-court.com", base de données de Sauve qui Peut le Court Métrage et de l'Agence du court métrage)

Fiche technique

Réalisateur: Michel François

Composition en image par ordinateur: Dominique François

Montage: Marie-Françoise Leenhardt

Musique: Alain Guelis

Le générique mentionne: "Recherche réalisée grâce au concours du Ministère de la Culture sous le contrôle de la Commission Supérieure Technique du Cinéma Français" ainsi que les sociétés

GFID division ingénierie, une société du groupe français d'informatique ;
ITF, Images Transfert France ;
Benson.

Logiciel

Logiciel Phoebus: Phac Le Tuan, Pierre-Louis Dahan

Développement du logiciel graphique: Benoit Comte

Logiciel de coloration: Alain Carrière, Jacques Anielewski

Images ordinateur additives: Jean-Luc Charrier

Matériel

Vax 11/750, terminal Tektronix, enregistreur Benson COM

Galerie

Humanonon02.jpg
Humanonon04.jpg
Humanonon05.jpg
Humanonon07.jpg
Humanonon08.jpg
Humanonon09.jpg
Humanonon10.jpg
Humanonon11.jpg
Humanonon-01-1K.jpg
Humanonon-14.jpg
Humanonon13.jpg

Distinctions

  • Festival de Cannes 1983, Sélection "Un certain regard"
  • Festival d'Annecy 1983
  • SIGGRAPH 1983 Film and video show
  • Sélectionné au Festival de Télévision de Monte Carlo 1984
  • Festival international de Clermont-Ferrand 1984, hors compétition.
  • Prix d'excellence au 13ème concours international de l'UNIATEC (Union Internationale des Associations Techniques Cinématographiques) 1984.
  • présenté à Imagina 1983, au SATIS 1983

Voir aussi

  • Micro-Systèmes n°32 p96