INA d3D

From Histoire 3D Wiki

Jump to: navigation, search

Historique

Au sein de la Direction de la Recherche Prospective de l'Institut National de l'Audiovisuel, une unité opérationnelle de production d'image de synthèse tri-dimensionnelle a été créée sous le nom de INA d3D. Cette unité, avant son absorbtion au sein de TDI, était composée de Jean-Charles Hourcade, Alain Nicolas, Daniel Borenstein, Joëlle Chaussemier et Jean-Marc Peyron. Jean-Charles Hourcade étant responsable technique Joëlle Chaussemier, responsable Relations Publiques Jean-Marc Peyron, responsable Marketing. La gestion de la production était assurée par Serge Com, chef de production à l'INA.

Etienne Becker a participé à la création de l'activité de synthèse d'image de l'INA antérieurement à la création de l'unité d3D.

L'une des premières réalisations significatives de cette unité d3D a été la réalisation des images de synthèse pour le film institutionnel "Le Flipper de la délinquance" commandé par le Conseil national de prévention de la délinquance (CNPD). Le Conseil national de prévention de la délinquance avait été mis en place par Pierre Mauroy en 1983.

Bien que soutenu par la société de capital risque Sofinnova, un projet de filiale entre l'INA et la SFP, baptisé Pixigraph, qui était piloté par Denis Freyd de l'INA et qui était destinée à regrouper les activités 2D, 3D et d'effets spéciaux Cinéma des 2 sociétés publiques, n'ayant pas abouti, l'activité de l'unité d3D a été finalement intégrée au sein de TDI en 1986.

Réalisations

Voir aussi

La conférence de Jean-Charles Hourcade à fmx/09, Stuttgart, mai 2009

La conférence de Jean-Charles Hourcade à la journée d'étude "Le Futur a un passé", Paris, juin 2011.

Personal tools