LMT simulateurs : Différence entre versions

De Histoire 3D Wiki
Aller à : navigation, rechercher
(Created page with '== Historique == C'est en 1978 que LMT a commencé un programme de développement d'un simulateur de vol avec images réalistes ("images de jour"), l'objectif étant d'aboutir e…')
 
(Historique)
 
Ligne 3 : Ligne 3 :
 
C'est en 1978 que LMT a commencé un programme de développement d'un simulateur de vol avec images réalistes ("images de jour"), l'objectif étant d'aboutir en 1984.
 
C'est en 1978 que LMT a commencé un programme de développement d'un simulateur de vol avec images réalistes ("images de jour"), l'objectif étant d'aboutir en 1984.
  
D'après [[Claude Méchoulam]] (interview du 16 octobre 2008) le premier film français en images de synthèse réalisé avec un système de simulation de vol a été tourné à Trappes vers 1979 chez LMT simulateurs.
+
D'après [[Claude Méchoulam]] le premier film français en images de synthèse réalisé avec un système de simulation de vol a été tourné à Trappes vers 1979 chez LMT simulateurs.
 
Ce film, tourné en 16 mm sous la direction de [[Michel François]], représentait l’atterrissage d'un Airbus. Il a été calculé image par image mais l'objectif était de montrer ce que serait, à terme, le rendu temps réel.
 
Ce film, tourné en 16 mm sous la direction de [[Michel François]], représentait l’atterrissage d'un Airbus. Il a été calculé image par image mais l'objectif était de montrer ce que serait, à terme, le rendu temps réel.
  

Version actuelle datée du 27 mars 2018 à 17:12

Historique

C'est en 1978 que LMT a commencé un programme de développement d'un simulateur de vol avec images réalistes ("images de jour"), l'objectif étant d'aboutir en 1984.

D'après Claude Méchoulam le premier film français en images de synthèse réalisé avec un système de simulation de vol a été tourné à Trappes vers 1979 chez LMT simulateurs. Ce film, tourné en 16 mm sous la direction de Michel François, représentait l’atterrissage d'un Airbus. Il a été calculé image par image mais l'objectif était de montrer ce que serait, à terme, le rendu temps réel.

LMT simulateurs a été absorbé par Thomson CSF au 1er janvier 1981.

L'activité de simulation a alors rejoint Cergy.