La cinq (habillage 1987) : Différence entre versions

De Histoire 3D Wiki
Aller à : navigation, rechercher
(Fiche technique)
Ligne 8 : Ligne 8 :
 
: Développements logiciels : [[Pascal Bap]], [[Alain Nicolas]], [[Philippe Billion]]. Reflexion mapping sur surfaces transparentes sans lancer de rayon. Ne se faisait pas à l'époque.
 
: Développements logiciels : [[Pascal Bap]], [[Alain Nicolas]], [[Philippe Billion]]. Reflexion mapping sur surfaces transparentes sans lancer de rayon. Ne se faisait pas à l'époque.
  
== Distribution ==
+
== Contexte ==
 +
En février 1987, Robert Hersant, grand
 +
patron de presse, allié avec les anciens propriétaires Jérôme Seydoux et
 +
Silvio Berlusconi, se voit confier la nouvelle cinquième chaîne. Il débloque
 +
des moyens très importants pour promouvoir cette chaîne : en parallèle des
 +
journalistes et animateurs débauchés à prix d’or, il s’agit de lui donner un
 +
nouveau look et refaire tout l’habillage, soit une quinzaine de génériques
 +
en images de synthèse, pour la rentrée de septembre 1987. Génériques des
 +
journaux télévisés, annonces des flashs d’information, des rubriques spécialisées,
 +
génériques d’annonce des séries, du sport, des variétés, ouverture
 +
et fermeture des spots de publicité, semainier d’annonce des programmes...
 +
 
 +
[[TDI]] remporte ce marché. La réalisation 3D est confiée à [[Hervé Loizeau]]
 +
tandis que l’équipe de développement met les bouchées doubles pour
 +
adapter le logiciel aux exigences de brillance et de clinquant de la chaîne.
 +
Le 5 en cristal bleu est transparent mais il faut quand
 +
même gérer de la réflexion d’environnement pour marquer
 +
sa brillance, jouer avec la lumière et les reflets. Ce
 +
sont normalement des effets qu’on obtient facilement
 +
avec la technique du lancer de rayon mais elle n’est pas
 +
envisageable à l’époque pour des raisons de temps de calcul. La division
 +
logiciel fera donc des prouesses pour intégrer malgré tout ces effets dans le
 +
logiciel. Le 30 septembre 1987, à l’occasion de la conférence de presse que
 +
[[TDI]] consacre à la sortie de cet habillage, le communiqué de presse peut
 +
annoncer fièrement :
 +
 
 +
« ''[[Pascal Bap]] et [[Hervé Loizeau]], respectivement directeur du département Images de [[TDI]] et directeur de création, ont développé des effets spéciaux sophistiqués à partir du logiciel d’animation en 3D de [[TDI]], [[Explore]], portant sur le cristal, matière du logo de la Cinq, véritable sculpture de lumière et les néons qui le prolongent sous forme de laser. Ils permettent de valoriser les reflets, la brillance et de jouer instinctivement avec la lumière.'' »
  
 
== Galerie ==
 
== Galerie ==

Version du 6 décembre 2018 à 19:29

Synopsis / description

La cinq a commencé à émettre le jeudi 20 février 1986 suite à une concession accordée par le gouvernement à Jérôme Seydoux et Silvio Berlusconi le 20 novembre 1985. En mars 1986 la droite revient au pouvoir et décide de réattribuer les nouvelles chaînes (5 et 6) et privatiser TF1. Après appel d'offres la 5 est confiée à Robert Hersant allié aux deux anciens opérateurs. Le coup d'envoi de la nouvelle grille est en septembre 87 avec une large place à l'information et ce nouvel habillage.

Fiche technique

Fabriqué par TDI sur Explore
Réalisation : Alain Vautier
Réalisation 3D : Hervé Loizeau
Développements logiciels : Pascal Bap, Alain Nicolas, Philippe Billion. Reflexion mapping sur surfaces transparentes sans lancer de rayon. Ne se faisait pas à l'époque.

Contexte

En février 1987, Robert Hersant, grand patron de presse, allié avec les anciens propriétaires Jérôme Seydoux et Silvio Berlusconi, se voit confier la nouvelle cinquième chaîne. Il débloque des moyens très importants pour promouvoir cette chaîne : en parallèle des journalistes et animateurs débauchés à prix d’or, il s’agit de lui donner un nouveau look et refaire tout l’habillage, soit une quinzaine de génériques en images de synthèse, pour la rentrée de septembre 1987. Génériques des journaux télévisés, annonces des flashs d’information, des rubriques spécialisées, génériques d’annonce des séries, du sport, des variétés, ouverture et fermeture des spots de publicité, semainier d’annonce des programmes...

TDI remporte ce marché. La réalisation 3D est confiée à Hervé Loizeau tandis que l’équipe de développement met les bouchées doubles pour adapter le logiciel aux exigences de brillance et de clinquant de la chaîne. Le 5 en cristal bleu est transparent mais il faut quand même gérer de la réflexion d’environnement pour marquer sa brillance, jouer avec la lumière et les reflets. Ce sont normalement des effets qu’on obtient facilement avec la technique du lancer de rayon mais elle n’est pas envisageable à l’époque pour des raisons de temps de calcul. La division logiciel fera donc des prouesses pour intégrer malgré tout ces effets dans le logiciel. Le 30 septembre 1987, à l’occasion de la conférence de presse que TDI consacre à la sortie de cet habillage, le communiqué de presse peut annoncer fièrement :

« Pascal Bap et Hervé Loizeau, respectivement directeur du département Images de TDI et directeur de création, ont développé des effets spéciaux sophistiqués à partir du logiciel d’animation en 3D de TDI, Explore, portant sur le cristal, matière du logo de la Cinq, véritable sculpture de lumière et les néons qui le prolongent sous forme de laser. Ils permettent de valoriser les reflets, la brillance et de jouer instinctivement avec la lumière. »

Galerie

Distinctions

Voir aussi