Syseca

De Histoire 3D Wiki
Révision datée du 31 mars 2018 à 17:18 par PierreHenon (discussion | contributions) (Historique)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Historique

En 1993, au moment où TDI est scindé en deux, une partie de la société se retrouve chez Ex Machina et une équipe composée de Dong Mei PEI XING, Gérard BANEL et Cédric GAUTIER forme le noyau de l'équipe de Réalité Virtuelle de Syseca dont feront partie Pierre Bouchon puis Laurent Ach. Après le changement de nom de Thomson-CSF, Syseca deviendra Thales Information Systems.

L'équipe Réalité Virtuelle poursuit jusque dans les années 2000 le développement d'un logiciel de modélisation et de visualisation 3D pour Honda R&D au Japon depuis la région parisienne. Ce logiciel appelé EO est un environnement permettant à la fois de développer des outils de CAO et des programmes interactifs temps réel. Ses capacités de rendu 3D sont très élaborées pour une époque où le standard est le rendu basique de Direct X ou Open GL avec du hardware graphique dont les fonctions le plus high-tech se limitent au texture mapping et à quelques obscures fonctions non encore standardisées.

Sur la base logicielle de EO et aussi en utilisant des librairies comme Open Inventor et Performer, des projets de visualisation interactive 3D et de réalité virtuelle sont réalisés par cette équipe pour Renault, Direction du Design Industriel (visualisation de prototypes de véhicules), pour Valéo (simulation de phares) pour la DGA (visualisation trajectographiques pour le debrief de missions aériennes) et pour des projets subventionnés par la Commission Européenne (VR for Europe : prototypges d'applications industrielles en réalité virtuelle).