Xanadu City : Différence entre versions

De Histoire 3D Wiki
Aller à : navigation, rechercher
(Générique)
(Galerie)
Ligne 67 : Ligne 67 :
  
 
== Galerie ==
 
== Galerie ==
 +
{| cellspacing="20"
 +
| [[Image:Xanadu-1.jpg|300px]]
 +
| [[Image:Xanadu-2.jpg|325px]]
 +
|-
 +
| [[Image:Xanadu-3.jpg|300px]]
 +
| [[Image:Xanadu-4.jpg|320px]]
 +
|}
  
 
== Distinctions ==
 
== Distinctions ==

Version du 1 avril 2013 à 15:01

Synopsis / description

Xanadu City est un pilote pour préfigurer une série réalisée en 3D

L'univers tire son inspiration des fantasmes de Pigalle, des peep-shows, des sex-shops, des jeux vidéo, des dessins animés, et de Jean-Paul Gaultier, qui a personnellement conçu le costume de fantaisie de Barbara. L'objectif était de présenter une naissance en deux petites minutes. La naissance d'un monde réduit à une petite île menacée par le volcan rugissant qui la domine.

Un monde vivant, grouillant avec les gens qui s'activent essayant de ne pas penser à autre chose que le temps présent et leur propre réalité. Un monde où 4 personnages vont se rencontrer et dont le destin se croisera dans la haine et l'amour, la naïveté et la cruauté, comme dans un feuilleton. Un monde rempli de princes charmants, de fées, de vendeurs de fish and chips, de musique forte. Une véritable saga. Le dernier avatar d'un Walt Disney pressé et obsédé.


Générique

  • un film de Xavier Duval et Jérôme Estienne
  • un film réalisé avec l'aide de Ex Machina, TDI, Silicon Graphics
  • Animation : Philippe Marty
  • Lumière : Dominique Pochat
  • Montage Harry : Billy Bronx
  • Musique Fredéric Léonard & Plume
  • Bruitage Bell X-1
  • Ingénieurs du son : Bruno Ginestet & Bruno Franc
  • Son : Mikros & UMT
  • Mademoiselle Barbara est habillée par Jean-Paul Gaultier

Fiche technique

Pourquoi utiliser l'infographie 3D ?

Nous avons été séduits par sa complexité et ses ressources inexploitées. Nous étions à la recherche d'une nouvelle liberté, et la 3D était la seule technique permettant des jeux de lumière (créés par Dominique Pochat) exubérants et extrêmes, des distorsions folles des attitudes et les expressions torturées (tous les personnages sont animés par Philippe Marty). Au-delà de la technique, nous étions fascinés par sa nouveauté et son mystère. L'ordinateur nous apporte des dimensions mentales imprévues et organiques ! Il a été notre propre voyage à travers les octets, les pilotes NFS, les arrêts forcés de processus et autres "q"! Les écrans de nos Silicon Graphics ont été les miroirs de nos propres fantasmes. Liés par le réseau informatique, nos esprits pouvaient communiquer ensemble. L'idée de l'un d'entre nous était immédiatement celle de l'autre. La communion par Saint Ethernet a multiplié les énergies! Nous avons vraiment pensé que la production en 3D était avant tout un travail d'équipe, avec de nouvelles règles. Mais d'autre part, nous voulions que chacun puisse donner le meilleur de lui-même, préservant sa propre personnalité et son plaisir.

Comment l'avons nous fabriqué ?

Hors de toute organisation de production classique, nous avons obtenu des gens qui nous ont fait confiance les postes de travail (4D25 Silicon Graphics par Silicon Graphics) et logiciels (Explore de TDI) nécessaires pour travailler et, pendant deux mois, coincés entre d'inquiétantes piles de boîtes, coincés à nos sièges, nous avons créé le professeur Nascope, Barbara, Milady et Sultan, les héros de notre série. Le père Billy Bronx les a monté avec le Harry et son frère Ex Machina a donné un coup de main pour la post-producton et le transfert sur 35 mm. Frèdèric Léonard et Plume ont composé la bande-son originale en collaboration avec les ingénieurs son Bruno Jinestet (UMT) et Bruno Franc (MIKROS).

Galerie

Xanadu-1.jpg Xanadu-2.jpg
Xanadu-3.jpg Xanadu-4.jpg

Distinctions

Voir aussi